Chargement

Instant méditation: Actes 1:4-8 & Matthieu 28:19-20

31 Jul

Les priorités de Dieu


Textes : Actes 1.4-8 & Matthieu 28.19-20


Depuis trois ou quatre ans, Jésus a formé ses disciples. Ils ont vu sa personne, ses attitudes, ses enseignements et, surtout, sa mort et sa résurrection. Maintenant, tout porte à croire qu'ils sont à la fin de leur formation, prêts à passer à l'action. (Ce qui est vrai, d'ailleurs, même si cela ne va pas se faire de la manière qu'ils ont pensé.)
Vraisemblablement, l'instruction de Matthieu 28 a été donnée le même jour que la discussion dans Actes 1. En tout cas, les deux textes forment une sorte de « plan d'action » pour les apôtres.
Dans Actes 1, malgré les instructions déjà données, les disciples demandent à Jésus (verset 6) s'il va mettre en place le royaume dans lequel Israël aura la première place. On constate donc que même à ce stade de leur formation, les attentes des disciples et les plans de Jésus ne sont pas encore alignés complètement. Jésus leur donne des instructions supplémentaires, puis il s'en va au ciel, ce qui donne une réponse claire (et négative) à leur question sur la mise en place immédiate du royaume de Dieu sur la terre. Les enjeux de cette différence d'optique entre Jésus et les disciples, jusqu'à la fin de sa présence physique sur la terre, ont encore de l'importance pour nous, puisque nous sommes facilement confrontés aujourd'hui à cette même divergence de priorités.


Questions de discussion (en petit groupe, ou tous ensemble, selon le cas) :
1) Comment les disciples imaginaient-ils le royaume de Dieu sur terre ? Qu'est-ce que cela montre de leurs priorités, de ce qu'ils attendent le plus de la part de Jésus ?
2) En prenant en compte les deux textes (Actes 1.4-8 et Matthieu 28.19-20), qu'est-ce que Jésus a comme priorité pour eux et, par extension, pour son Église ?
3) Quel est le contenu du message de l'évangile (c'est-à-dire, quel est le message qu'il faut annoncer), selon ces textes ? En particulier, est-ce que « Croyez en Jésus pour le pardon de vos péchés » est suffisant comme message, si nous voulons obéir aux instructions de Jésus ?
4) Quelles sont – et quelles vont être – les priorités de notre église, et de chacun de nous personnellement, en ce qui concerne la tâche que Jésus nous a confiée tant que nous sommes sur cette terre ?


Conclusion : il est plus facile qu'on ne le pense de déformer le message de l'évangile et de se trouver donc en désaccord avec la mission que Jésus a confiée à l'Église. Il ne suffit pas de « croire en Jésus », surtout s'il s'agit de croire en Jésus pour qu'il nous délivre de nos difficultés. Un jour, le royaume de Dieu sur la terre existera, avec tout ce que cela implique. Mais en attendant, il nous faut mettre la priorité sur des vies changées, sur l'obéissance à l'enseignement de Jésus, pour que son Église – et ses enfants – le glorifient réellement sur cette terre, afin que d'autres voient la réalité de l'évangile.

[David Shuttes, professeur de l'Institut Biblique en Belgique]

Article précédent
Groupe de dames

Vous aimerez aussi